Préparez votre cession d’entreprise > Economique > Le toilettage des comptes préparatoire à la cession d’entreprise

Le toilettage des comptes préparatoire à la cession d’entreprise

Le toilettage des comptes préalable à l’évaluation d’entreprise

C’est le deuxième point de votre préparation à la cession d’entreprise.

Nous avons vu dans l’article précédent l’importance du diagnostic que le repreneur va considérer en priorité, avant de rentrer dans le détail des chiffres.

Faire l’inventaire des éléments comptables à évaluer ou réévaluer avant transmission de l’entreprise

La clientèle (« good-will »)

Sa valorisation correspond à l’excédent de rendement procuré par l’entreprise sur le placement non risqué des capitaux nécessaires à l’exploitation.

Les brevets

Déposer les brevets non encore déposés.

Valoriser les brevets et leur coût d’entretien sur les zones géographiques concernées.

L’immobilier

A évaluer, réévaluer en fonction de la réalité des prix de marché.

Le matériel

Certains matériels spécialisés peuvent avoir une valeur de revente excédant leur valeur comptable.
L’inverse est également possible.

Les titres de participation

A réévaluer en fonction de la valeur des sociétés détenues.

 

Les arbitrages comptables à réaliser avant cession de l’entreprise

Les créances

Sortir du bilan les créances clients anciennes sans espoir de recouvrement et dépréciées à 100%.

Les stocks

Ne pas faire apparaître au bilan les stocks anciens invendables et dépréciés à 100%.

 

Les corrections de haut de bilan à faire avant mise en vente

Les Comptes Courants

Incorporer les comptes courants au capital si les fonds propres sont négatifs

– Améliore les fonds propres

– Améliore le résultat

Les frais de Recherche et Développement

Faire apparaître au bilan les frais de recherche et développement ?

– Traduit l’effort de recherche et d’innovation de l’entreprise

– Améliore le compte de résultat

– Des règles de fond et de forme à respecter

Les immobilisations

Faire un inventaire des immobilisations afin de ne faire apparaître au bilan que les immobilisations encore présentes dans l’entreprise

– « Allége » le bilan

– Fichier des immobilisations plus clair

Les titres de participation

Céder les titres de participation sans lien direct avec la stratégie de l’entreprise

– Stratégie plus claire pour le repreneur

– Épargne au repreneur des démarches administratives et juridiques de cession

– Dégage de la trésorerie

Améliore le résultat si plus-value de cession

La propriété des murs

Si l’entreprise est propriétaire des murs, transférer l’immobilier dans une SCI

– Permet de scinder l’exploitation de l’immobilier

– Prix d’acquisition avec immobilier « inabordable » pour beaucoup d’acquéreurs

 

Les arbitrages financiers à réaliser avant cession

Les emprunts

Renégocier les emprunts dont le remboursement pèse lourdement sur la trésorerie.

La dette financière

Réaménager la dette financière

– Transformer les dettes bancaires court terme en moyen terme

– Améliore le fonds de roulement

Les lignes de financement à court terme

Obtenir des lignes de financement cour terme supplémentaires

Le repreneur aura besoin de trésorerie :

– Découvert

– Dailly

– Escompte

Les cautions à aménager

Prévoir des clauses de substitution de caution pour les nouveaux emprunts.

 

Conclusion sur le toilettage des comptes avant cession:

Vous voyez qu’il y a beaucoup de points de détail à réviser.

C’est votre expert comptable qui peut le faire pour vous, avec vous.

Action : avant d’évaluer votre entreprise

Faites le faire bien en temps, en tout cas, bien avant que de vouloir évaluer votre entreprise à céder !

Ce sera le prochain chapitre!

 

Alexandre Tellier, Expert Comptable Commissaire aux Comptes

Tél : 01 40 26 35 75
www.a-t-consulting.com

3 commentaires

  • FRANCIS C

    Comme ce toilettage demande un certain temps, un entrepreneur bon gestionnaire doit challenger son expert-comptable
    pour s’assurer que tous ces points sont aux « normes » et faire les actions nécessaires au fil du temps. Ceci permet de faire face
    à toutes les situations de l’existence d’une entreprise, notamment le changement de dirigeant pour quelque raison que ce soit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *